Bénin

Bénin : Ajavon, du succès dans les affaires aux déboires judiciaires

Mis à jour le 19 octobre 2018 à 15:22

La toute nouvelle Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a condamné jeudi 18 octobre, par défaut, Sébastien Ajavon à 20 ans de prison et à 5 millions de FCFA d’amende pour trafic de cocaïne. Un mandat d’arrêt international a également été émis à son encontre. Convoqué devant la justice béninoise, l’homme d’affaires, qui séjourne en France, avait refusé se rendre au tribunal. Il compte désormais se pourvoir en cassation tout dénonçant l’ “instrumentalisation” de la justice. Retour sur le parcours d’un self made man qui n’a pas dit son dernier mot.