Kenya

Wanuri Kahiu : « Rafiki n’est pas un film politique, c’est un film d’amour »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:11

Le deuxième film de la Kényane Wanuri Kahiu, présenté au Festival de Cannes dans la sélection « Un certain regard » a été largement salué par la critique. Mais le film, qui raconte une histoire d’amour entre deux jeunes femmes, a été interdit au Kenya. L’interdiction a finalement été levée temporairement, du 23 au 30 septembre, afin de permettre au film de concourir pour les Oscars.

La réalisatrice revient pour Jeune Afrique sur son film, mais aussi sur le combat qu’elle mène pour faire lever la censure qui l’empêche d’être projeté dans les salles de son pays.