International

La maison oubliée des présidents africains

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 11:03

Les résidents de la Maison des étudiants de l’Ouest africain, à Paris, sont menacés d’expulsion. La mairie du XIIème arrondissement de Paris juge le bâtiment insalubre. Mais le président du Sénégal, Abdoulaye Wade, copropriétaire des lieux avec six autres pays (Burkina, Mali, Mauritanie, Côte d’Ivoire, Bénin, Niger) a promis d’engager des travaux. Les 185 occupants, eux, parent au plus pressé.