Angola

José Eduardo dos Santos, de la scène aux coulisses du pouvoir

Mis à jour le 25 août 2017 à 20:08

Après 38 ans au pouvoir, José Eduardo dos Santos quitte la présidence angolaise. Son dauphin, João Lourenço, le remplace avec près de 64% des voix à l’issue du scrutin. Mais son clan et lui gardent la main sur les affaires du pays.