Panafricain

Abbas Jaber: « L’Afrique peut sauver le monde sur le plan agricole » (Partie 1)

Mis à jour le 9 mai 2017 à 12:28

À la fois français, libanais et sénégalais, Abbas Jaber est passé en deux décennies du statut de négociant à celui d’industriel. Malgré quelques échecs, notamment au Sénégal avec l’entreprise arachidière Sonacos et la société de chemin de fer Transrail, il détient et préside aujourd’hui un groupe, Advens-Geocoton, actif dans le coton dans plus d’une dizaine de pays africains.