Cellou Dalein Diallo : « L’opposition n’a plus que la rue comme recours »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:38

À l’approche de la présidentielle guinéenne – qui devrait se dérouler avant la fin de l’année –, l’opposition durcit le ton et réclame plus de dialogue avec le pouvoir en place. Son chef de file, Cellou Dalein Diallo, en séjour à Paris, explique à Jeune Afrique ses craintes concernant l’organisation du prochain scrutin.