RD Congo

Charles Antoine Bambara : « Si les FDLR ne sont pas désarmés dans six mois, la force militaire sera utilisée »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:42

Hypothétique désarmement volontaire des rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ; tergiversations de Kinshasa à traquer les anciens génocidaires rwandais ; opérations militaires de l’armée congolaise et de la brigade d’intervention des Nations unies contre les Forces démocratiques alliées (ADF, rebelles ougandais)… De passage à Paris, Charles Antoine Bambara, responsable de l’information publique de la Monusco, fait le point sur la situation sécuritaire dans l’est de la RDC. Interview.