Panafricain

Pierre Buyoya : « Il faut mettre l’accent sur la dimension économique de l’OIF »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:42

Président du Burundi de 1987 à 1993, puis de 1996 à 2003, Pierre Buyoya est candidat au poste de Secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Fin novembre, il saura s’il succède ou pas à Abdou Diouf. Après avoir mené campagne en Afrique, en Belgique et en Suisse, il était ces derniers jours en France pour trouver de nouveaux soutiens. À ceux qui lui reprochent son passé putschiste, il oppose son bilan de « réformateur et de médiateur » et présente son programme pour la Francophonie. Entretien.