Bénin

Gaston Zossou : « D’instinct, les chefs africains ont envie de rester au gouvernail »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:41

La Constitution béninoise interdit à Yayi Boni de se présenter à la présidentielle prévue au mois de mars 2016. Si le chef de l’État a plusieurs fois dit qu’il ne se représenterait pas au terme de ses deux mandats, Gaston Zossou, l’un des leaders du mouvement d’opposition « mercredis rouges », dit néanmoins craindre que la révision constitutionnelle en gestation n’ouvre la voie à une nouvelle république et, par conséquent, à une possible candidature du président sortant une fois que les « compteurs auront été remis à zéro ». Interview.