Cameroun

Les pâtes « 100% camerounaises » des Lions indomptables

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:40

En 2008, la camerounaise Dorothy Blina Selamo imagine de remplacer le blé par des tubercules locaux. Trois ans d’expérimentation et les pâtes « Miondonini » (« miondo » pour « bâton de manioc » en langue douala) voient le jour. Les salariés fabriquent quotidiennement 130 paquets dans un minuscule atelier de Yaoundé.