Panafricain

Le contentieux pétrolier Ghana-Côte d’Ivoire vu par Kassoum Fadika, DG de la Petroci

Mis à jour le 26 janvier 2015 à 16:37

Un conflit frontalier portant sur la ligne de partage des eaux est revenu à la surface le 5 mars à la faveur des déclarations du ministre ghanéen des Ressources naturelles, Collins Dauda, qui accuse Abidjan de réclamer une partie de l`espace maritime national. Kassoum Fadika, directeur général de la société nationale d’opérations pétrolières de Côte d’Ivoire (Petroci) revient sur cette « vieille querelle » et donne les clés et les voies de son règlement.

Retrouver notre dossier « Pétrole : les frontières de la discorde » dans le numéro 2567 de Jeune Afrique en kiosques jusqu’au 27 mars.