Panafricain

Djibril Bassolé, médiateur de l’ONU pour le Darfour

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:59

Le Burkinabè Djibril Bassolé, médiateur de l’ONU et de l’Union africaine pour le Darfour, a lancé mardi 27 juin les négociations sur le retour des 2 millions de déplacés, dont une partie s’est réfugiée au Tchad voisin. Depuis le 7 juin, il conduit un nouveau round de négociations, à Doha, toujours en l’absence du Mouvement pour la justice et l’égalité (JEM), le principal mouvement de rébellion.

Pour Djibril Bassolé, les conditions posées pour revenir à la table des négociations par Khalil Ibrahim, le leader du JEM qui a trouvé refuge à Tripoli, sont « inaccessibles ». Mais selon lui, la balle est aussi dans le camp du gouvernement soudanais, qu’il appelle à faire des « concessions ».