International

Robert Badinter : « Les peuples arabes prouvent qu’ils sont aptes à la liberté »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:56

Lors de sa participation à la conférence de l’Unesco « Démocratie et renouveau dans le monde arabe », le 21 juin, le sénateur socialiste et écrivain français Robert Badinter, ancien garde des Sceaux à l’origine de l’abolition de la peine de mort en France, a confié à jeuneafrique.com sa vision du printemps arabe. Danger des contre-révolutions, attitude des pays occidentaux, situation en Libye, en Égypte et en Tunisie… Avec son éloquence habituelle, Badinter confie son admiration mais aussi ses craintes au sujet de mouvements sociaux qui, s’ils placent la dignité au-dessus de tout, sont encore loin d’être arrivés à bon port. Interview.