Guinée

Sidya Touré : « Le pouvoir veut manipuler le fichier électoral »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:55

Alors que des élections législatives sont prévues le 29 décembre en Guinée, l’opposition ne cesse de dénoncer les modalités du scrutin. Arrivé troisième à l’élection présidentielle de 2010, rangé aux côtés du candidat malheureux Cellou Dalein Diallo lors du second tour, Sidya Touré invoque aujourd’hui une « manipulation des élections », dont la date a été fixée « de manière fictive ». En ligne de mire du président de l’Union des forces républicaines : la révision du fichier électoral proposée par le chef d’État Alpha Condé, mais aussi les onze mois écoulés en l’absence d’Assemblée nationale, instance qui aurait permis selon lui, d’éviter au débat politique d’avoir lieu « dans la rue et dans l’armée ». Interview.