Panafricain

Philippe Hugon : « Une partie de l’Afrique se somalise »

Mis à jour le 7 octobre 2022 à 10:55

Printemps arabe, crise postélectorale en Côte d’Ivoire, instabilité dans la corne de l’Afrique, terrorisme au Sahel… Philipe Hugon, économiste et professeur émerite à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) de Paris, fait le bilan de cette année 2011, si riche en événements pour le continent. « Il y a très nettement des risques par rapport à des régimes qui n’ont pas de légitimité », explique le chercheur spécialiste de l’Afrique, qui appelle cependant à ne pas minimiser « les avancées » constatées « dans un grand nombre de pays » au Sud du Sahara. Interview.