Algérie

Algérie : lâché par le pouvoir, contesté par la population, le FLN se meurt

Lors de la campagne électorale en vue des législatives, à Alger le 28 avril 2017.

Le Front de libération nationale peine à retrouver son envergure d’antan. Et la pandémie de Covid-19 ne l'aide pas à se restructurer : la réunion du comité central prévue fin avril a été reportée.

« Bouteflika. L’histoire secrète », deux décennies d’enquête dans les arcanes du pouvoir Jeune Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte