Kenya

Au Kenya, la blockchain entre dans le quotidien

La start-up Grassroots Economics a mis en service le Bangla-Pesa, une monnaie virtuelle pour échanger biens et services.

Le Kenya, berceau du paiement mobile, est aussi en pointe sur le développement de la blockchain. Cette technique y est utilisée pour échanger des marchandises, assurer la traçabilité des produits ou même acquérir des obligations d'État.

Start-up de la semaine : Wala mise sur la technologie blockchain pour digitaliser les échanges monétaires Jeune Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte