Afrique

[Chronique] Monolithes d’Ikom saisis à Miami : l’Afrique toujours pillée

Monolithes d’Ikom saisis à Miami : l’Afrique toujours pillée

L’hémorragie culturelle africaine n'en finit pas : les douanes américaines viennent d’intercepter des pierres sculptées en provenance du Cameroun et datant de plus de 1 000 ans avant l’ère chrétienne.

La France acte la restitution d’objets d’art au Sénégal et au Bénin Jeune Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte