International

Restitution des œuvres d’art pillées en Afrique : pourquoi la France traîne les pieds

Visiteurs du Petit musée de la Récade, à Abomey-Calavi (Bénin).

Un an après la remise du rapport Sarr-Savoy au président français Emmanuel Macron, le retour des œuvres et des objets pillés pendant la période coloniale n’est pas encore à l’ordre du jour. La porte n’aura été qu’entrebâillée.

Sénégal - Felwine Sarr : « L'Afrique n'est toujours pas décolonisée » Jeune Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte