Panafricain

Il y a 60 ans, Béchir Ben Yahmed posait la première pierre de l’édifice « Jeune Afrique »

Béchir Ben Yahmed entre Guy Sitbon (à g.) et Mohamed Ben Smaïl (à dr.),dans la salle de rédaction d'« Afrique Action », à Tunis, en 1960.

Il y a soixante ans, alors que la majeure partie des pays d’Afrique accédaient à l’indépendance, Béchir Ben Yahmed créait à Tunis un hebdomadaire dont l’ambition était de porter la voix de tout un continent : « Afrique Action », qui devait très vite devenir « Jeune Afrique ».

Béchir Ben Yahmed : tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Jeune Afrique (1/5) Jeune Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte