Maroc

Comment Renault Maroc se prépare à une reprise délicate

Le secteur automobile marocain compte plus de 150 000 postes (ici dans l’unité Renault-Nissan de Tanger Med, entrée en exploitation en 2012).

Après plus d’un mois d’arrêt, les deux usines marocaines de Renault doivent reprendre progressivement leurs activités, tout en respectant un protocole sanitaire pour assurer la sécurité des employés.

Abdelaziz Mouhajir – Renault Maroc : « 90 % de nos postes clés sont occupés par des Marocains » Jeune Afrique

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte