Ibrahim Boubacar Keïta

Ibrahim Boubacar Keïta, président du Mali.

Président du Mali depuis 2013, Ibrahim Boubacar Keïta a démissionné sous la pression de militaires putschistes, le 18 août 2020. Réélu en 2018, il a fait face à une montée des tensions politiques et sociales dans le pays, tandis que la crise sécuritaire s’accentuait. Après les législatives d’avril 2019, dont les résultats ont été contestés par la rue, le Mouvement du 5 juin - Rassemblement des forces patriotiques (M5 - RFP) a multiplié les manifestations réclamant sa démission. La communauté internationale, et en particulier la Cedeao, a tenté de mener des médiations avant qu’une mutinerie n’éclate, le 18 août, au camp militaire de Kati. Les mutins, soutenus ce jour-là par plusieurs centaines de manifestants, ont alors arrêté le président IBK avant de le pousser à annoncer sa démission dans une intervention retransmise sur l’ORTM, la télévision nationale.

tous les articles associés

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte