Algérie

Crise en Libye : les Américains derrière le blocage de la candidature de l’Algérien Lamamra à l’ONU

Ramtane Lamamra, ministre des Affaires étrangères algérien, reçu par son homologue russe Sergueï Lavrov, mardi 19 mars 2019 à Moscou.

L’ancien ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, devait être nommé en mars dernier envoyé spécial des Nations unies pour la Libye. Mais sa candidature a été bloquée par Washington, avec le soutien de deux capitales arabes. Explications.

Crise en Libye : ce qu’il faut retenir du conclave à Oyo entre l’ONU et l’Union africaine Jeune Afrique

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte