Libye

Hydrocarbures : Mustafa Sanalla, l’indétrônable patron du pétrole libyen

Mustafa Sanalla, lors de la 177e  réunion de l’OPEP, à Vienne, en Autriche, le 5 décembre 2019.

À la tête de la compagnie pétrolière nationale depuis 2014, il est un interlocuteur privilégié à Tripoli et à l'étranger. On lui doit la renaissance de l'extraction de l’or noir, manne financière cruciale pour le pays. N’en déplaise à son ministre de tutelle, Mohamed Aoun, avec qui la guerre est ouverte.

Pétrole : « Depuis 2011, la Libye a perdu 180 milliards de dollars à cause des milices », accuse Mustaf... Jeune Afrique

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

COVERS_JA3108_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous
Fermer