Dossier

Cet article est issu du dossier «Le Burkina à l'heure de la mobilisation générale»

Voir tout le sommaire
Entreprises & marchés

Agrobusiness, BTP, télécoms… Ces entrepreneurs burkinabè qui innovent malgré la crise

Réservé aux abonnés | | Par et
Mis à jour le 16 juin 2020 à 15h46
Hamidou Ouedraogo, dans son hotel "Hotel Ramadan" à Ouagadougou, le 15 mai 2020.

Hamidou Ouedraogo, dans son hotel "Hotel Ramadan" à Ouagadougou, le 15 mai 2020. © Olympia de Maismont pour JA

Si la crise n’a pas épargné leurs affaires, pas de quoi entamer l’esprit d’entreprises de ces patrons qui ont toujours un temps d’avance – voire plus.

Hamidou Ouédraogo, businessman tous risques

S’il avoue que ses affaires ont été sérieusement affectées par l’épidémie de Covid-19 – qui a causé des pertes de plus de 400 millions de F CFA (près de 610 000 euros) en trois mois pour sa seule enseigne hôtelière, Ramada Pearl Hôtel –, Hamidou Ouédraogo veut se montrer résilient.

« Depuis la fermeture des frontières, notre établissement est vide, ce qui occasionne des pertes de plus de 100 millions de F CFA par mois, mais nous continuons à supporter les charges de nos 130 collaborateurs », explique-t-il. Malgré la crise sanitaire et économique, le PDG du groupe Ramada confirme qu’il compte investir 8 milliards de F CFA (mobilisés auprès de banques locales, dont Coris Bank et Banque Atlantique) dans un nouvel hôtel de 86 chambres, à Ouaga 2000.

À la tête de la Chambre de commerce et d’industrie de la région Centre depuis novembre 2016, El Hadj Hamidou Ouédraogo, 57 ans, débute comme ouvrier du bâtiment au début des années 1980. Il se met ensuite à son compte, crée son entreprise d’importation et de négoce de carreaux pour la construction, ce qui lui vaut le surnom de Hamidou-Carreaux. Devenu rapidement l’un des poids lourds du secteur, son groupe s’est diversifié. Il a investi plus de 6 milliards de F CFA dans la construction de deux hôtels, l’un dans le quartier de Koulouba, à Ouagadougou, et l’autre à Manga, dans le Centre-Sud, sa région d’origine.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

puis 7,99€/mois, sans engagement

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + votre numéro spécial Jeune Afrique en version numérique
  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte