Politique

Burkina Faso : sur qui Dabiré s’appuie-t-il à la primature ?

Réservé aux abonnés
Par - à Ouagadougou
Mis à jour le 8 juin 2020 à 11:00

Dramane Millogo, Yvonne Rouamba Guigma, Mwin-Nog-Ti Hien et Magloire Somé, le carré d’admistrateurs autour du Premier ministre Dabiré. © Photomontage JA / Photos : DR

Le Premier ministre burkinabè Christophe Joseph Marie Dabiré a réorganisé son cabinet le 6 novembre 2019: il s’est entouré d’administrateurs et de technocrates expérimentés.

Mwin-nog-ti Luc Hien, le dircab

Mwin Nog Ti Luc Hien, directeur de cabinet du Premier ministre burkinabè.

Mwin Nog Ti Luc Hien, directeur de cabinet du Premier ministre burkinabè. © DR

Administrateur civil, ce commis de l’État a été chargé d’études, chef de service, puis conseiller à la présidence du Faso à partir de 2016, avant sa nomination en tant que directeur de cabinet de Christophe Dabiré, à tout juste 40 ans.

Yvonne Rouamba Guigma, la technocrate

Yvonne Rouamba Guigma (à gauche), secrétaire générale de la primature burkinabè.

Yvonne Rouamba Guigma (à gauche), secrétaire générale de la primature burkinabè. © DR

Ex-directrice générale de la Fonction publique, la secrétaire générale a participé à la relecture des textes fondamentaux de la fonction publique et des différentes réformes de l’État, de ses sociétés, ainsi que des Établissements publics de l’État (EPE). Elle connaît bien la primature pour en avoir été la conseillère en gestion des ressources humaines.

Magloire Somé, l’expert du monde syndical

Magloire Somé, conseiller spéical du Ptremier ministre burkinabè pour le dialogue social.

Magloire Somé, conseiller spéical du Ptremier ministre burkinabè pour le dialogue social. © DR

Professeur d’histoire contemporaine et des religions à l’université Joseph-Ki-Zerbo, Magloire Somé joue un rôle central auprès du Premier ministre en tant que conseiller spécial dans le dialogue social. Réputé pour sa rigueur et son intégrité, fin connaisseur du monde syndical, l’universitaire est au cœur des négociations avec les travailleurs sociaux.

Dramane Millogo, l’économiste

Dramane Milogo, en charge des dossiers industrie, commerce et artisanat à la primature burkinabè.

Dramane Milogo, en charge des dossiers industrie, commerce et artisanat à la primature burkinabè. © DR

Économiste de formation, Dramane Millogo, 56 ans, gère les dossiers relatifs à l’industrie, au commerce et à l’artisanat. En sa qualité de conseiller spécial, il préside également l’Autorité de régulation de la commande publique (Arcop), l’organe chargé de la gestion des contrats publics.