Politique

Tunisie : Rached Ghannouchi veut fédérer une nouvelle génération de responsables politiques

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Le président d'Ennahdha Rached Ghannouchi, en octobre 2019.

Le président d'Ennahdha Rached Ghannouchi, en octobre 2019. © Hassene Dridi/AP/SIPA

Le président de l’Assemblée souhaite créer une plateforme calquée sur La République en marche d’Emmanuel Macron.

En vue des législatives de 2024, Rached Ghannouchi souhaite créer une plateforme regroupant différentes tendances, calquée sur La République en marche, d’Emmanuel Macron.

Nouvelle génération

Le président d’Ennahdha veut promouvoir une nouvelle génération de responsables politiques et amorcer une réconciliation avec d’ex-membres du RCD, le parti dissous de Zine el-Abidine Ben Ali.

Il s’appuie, entre autres, sur Hatem Ben Salem, ex-ministre de l’Éducation, Hassouna Nasfi, chef du groupe parlementaire Réforme nationale, et sur Mohamed Ghannoudi, qui dirige l’organisation des jeunes d’Ennahdha.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte