Politique

Crise anglophone au Cameroun : Doris Toyou, une lobbyiste au barreau de New York

Une vue du Capitole, à Washington en janvier 2020 (illustration).

Une vue du Capitole, à Washington en janvier 2020 (illustration). © Steve Helber/AP/SIPA

L’avocate d’origine camerounaise est très active auprès des autorités américaines. Elle a notamment été à l’origine d’un courrier interpellant le Sénat des États-Unis sur le conflit dans les zones anglophones.

Le 27 février, le barreau de New York a, dans un courrier, appelé le Sénat des États-Unis à soutenir une résolution exhortant le gouvernement du Cameroun et les séparatistes armés « à mettre fin à la violence et à poursuivre un dialogue pour résoudre le conflit dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest ».

Barreau new-yorkais

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première
  • + de formats (site web, 2 applis, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte