Justice

Gabon : l’opposant Zacharie Myboto au tribunal à Paris

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 12 mars 2020 à 15h24
Zacharie Myboto, le patron de l'Union nationale (UN), et le candidat Jean Ping lors du meeting de clôture de sa campagne à Libreville, lors de la présidentielle de 2016.

Zacharie Myboto, le patron de l'Union nationale (UN), et le candidat Jean Ping lors du meeting de clôture de sa campagne à Libreville, lors de la présidentielle de 2016. © Baudouin Mouanda pour JA

Le président de l’Union nationale avait déposé deux plaintes pour diffamation contre l’activiste franco-gabonaise Suzanne Barat.

Au tribunal de grande instance de Paris, le 3 mars, Zacharie Myboto a été confronté à Suzanne Barat.

Diffamation

L’opposant, président de l’Union nationale et proche de Jean Ping, avait déposé deux plaintes en diffamation contre cette activiste franco-gabonaise, qui l’avait accusé, dans des vidéos diffusées sur YouTube, en 2018, d’avoir détourné des fonds publics pour acheter des biens immobiliers en France.

Barat ayant demandé à bénéficier de l’aide judiciaire, l’audience a été renvoyée au 2 juin. Le verdict ne devrait pas tomber avant le mois de septembre.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte