Diplomatie

Centrafrique-Minusca : Firmin Ngrebada contre les Patriotes

Le Premier ministre centrafricain, Firmin Ngrebada.

Le Premier ministre centrafricain, Firmin Ngrebada. © Vincent Fournier/JA

Le Premier ministre centrafricain tente de calmer le jeu dans le bras de fer qui se joue entre la Minusca et le Mouvement des patriotes centrafricains pour la paix (MPCP).

Le bras de fer entre la Minusca et le Mouvement des patriotes centrafricains pour la paix (MPCP) se poursuit. Le président de ce mouvement, Bethsaida Mbongo, qui continue à appeler à manifester, espère toujours obtenir des Nations unies qu’elles mutent à l’étranger Zalko Bars Dimitroff, Torres Ray et José Carlos, trois cadres de la Minusca qu’il soupçonne d’avoir livré des armes à des groupes armés du quartier PK5 de Bangui.

Accord avec la Minusca

Selon nos sources, Firmin Ngrebada, le Premier ministre, est pourtant intervenu directement auprès de deux ministres proches de Mbongo, Henri Wanzet-Linguissara (Sécurité publique) et Sylvie Baïpo-Temon (Affaires étrangères), pour calmer le jeu.

Un accord avait même été trouvé avec la Minusca, et la demande de mutation et d’expulsion des trois fonctionnaires, signée le 17 février par Baïpo-Temon, avait été annulée. Mais le MPCP persiste : il réclame aujourd’hui également la démission de Ngrebada.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte