Politique

L’ancien président nigérien Mamadou Tandja observe Seini Oumarou de loin

Réservé aux abonnés | | Par
Mamadou Tandja, l'ancien président nigérien, en juillet 2009 à Niamey.

Mamadou Tandja, l'ancien président nigérien, en juillet 2009 à Niamey. © REBECCA BLACKWELL/AP/SIPA

L’ancien président nigérien s’est retiré de la vie politique, mais il n’en observe pas moi,s à distance, les dissensions au sein du MNSD, que dirige désormais Seini Oumarou.

À 82 ans, l’ancien président (1999-2010) ne préside plus aux destinées du MNSD, l’ex-parti unique désormais dirigé par Seini Oumarou.  Les deux hommes n’ont en réalité jamais été proches : Mamadou Tandja ne cachait pas sa préférence pour un autre cadre du parti, Albadé Abouba, qui fut également son ministre de l’Intérieur.

Divisions

Aujourd’hui ministre de l’Agriculture, Abouba a quitté le MNSD en 2015 pour fonder le Mouvement patriotique pour la République (MPR-Jamhuriya), contribuant ainsi grandement à l’affaiblissement du MNSD.

En retrait, Tandja observe de loin les divisions. Il reçoit toujours occasionnellement à son domicile, situé non loin de l’aéroport Diori-Hamani de Niamey.

Affaibli par la maladie depuis plusieurs années (il se rend régulièrement en Allemagne pour des soins), il ne s’implique plus guère dans les débats.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte