Politique

L’ancien président nigérien Mamadou Tandja observe Seini Oumarou de loin

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 24 novembre 2020 à 22:25

Mamadou Tandja, l’ancien président nigérien, en juillet 2009 à Niamey. © REBECCA BLACKWELL/AP/SIPA

L’ancien président nigérien s’est retiré de la vie politique, mais il n’en observe pas moins à distance, les dissensions au sein du MNSD, que dirige désormais Seini Oumarou.

À 82 ans, l’ancien président (1999-2010) ne préside plus aux destinées du MNSD, l’ex-parti unique désormais dirigé par Seini Oumarou.  Les deux hommes n’ont en réalité jamais été proches : Mamadou Tandja ne cachait pas sa préférence pour un autre cadre du parti, Albadé Abouba, qui fut également son ministre de l’Intérieur.

Divisions

Aujourd’hui ministre de l’Agriculture, Abouba a quitté le MNSD en 2015 pour fonder le Mouvement patriotique pour la République (MPR-Jamhuriya), contribuant ainsi grandement à l’affaiblissement du MNSD.

En retrait, Tandja observe de loin les divisions. Il reçoit toujours occasionnellement à son domicile, situé non loin de l’aéroport Diori-Hamani de Niamey.

Affaibli par la maladie depuis plusieurs années (il se rend régulièrement en Allemagne pour des soins), il ne s’implique plus guère dans les débats.