Société

Sénégal : Guy Marius Sagna, l’omniprésent militant

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 12 mars 2020 à 12h07
Guy Marius Sagna, lors de son arrestation le 29 novembre  2019.

Guy Marius Sagna, lors de son arrestation le 29 novembre 2019. © SEYLLOU/AFP

Libéré début mars après plus de trois mois de détention, le militant Guy Marius Sagna, de toutes les manifestations, s’est forgé une aura de militant incontournable.

Il n’est pas de ceux que la prison intimide. Ce 3 mars, Guy Marius Sagna, 40 ans, a quitté le Camp pénal de Liberté VI, à Dakar, après 95 jours de détention préventive pour s’être accroché aux grilles du Palais présidentiel dans le cadre d’une manifestation non autorisée contre la hausse du prix de l’électricité à la fin de novembre 2019.

En juillet, il avait été placé sous mandat de dépôt après la publication par le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp), dont il fut le coordonnateur, d’un communiqué au vitriol intitulé « La France prépare un attentat terroriste au Sénégal – Comme la rue malienne disons “France dégage !” ».

Omniprésence militante

Sous l’étendard du mouvement citoyen Aar li nu bokk, avec le Frapp ou aux côtés du mouvement citoyen Y’en a marre, Guy Marius Sagna est de toutes les manifestations.

Une omniprésence militante qui vaut au Casamançais d’être aujourd’hui sous le coup de plusieurs procédures judiciaires.

Pour ses partisans, « les emprisonnements répétés de Guy Marius Sagna relèvent d’une volonté de l’État de museler l’activiste et de répondre à la demande des autorités françaises de contenir la grogne contre le néocolonialisme économique », estime Abdoulaye Seck, militant de la première heure du Frapp.

Pas de quoi entraver « la résistance » de Guy Marius Sagna et de ses ouailles, qui promettent une mobilisation importante à l’occasion des soixante ans de l’indépendance sénégalaise, le 4 avril.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte