Banque
Tidjane Thiam, directeur général du Crédit suisse

Cet article est issu du dossier

Finance : Tidjane Thiam, le banquier qui dérangeait la Suisse

Voir tout le sommaire
Économie

Credit Suisse : retour sur « l’histoire irrationnelle » d’une filature qui a valu son poste à Tidjane Thiam

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 22 juin 2021 à 16:24

Tidjane Thiam, le 26 avril 2019, lors de l’assemblée générale annuelle de Credit Suisse. © Ennio Leanza/AP/SIPA

Après son départ pour le concurrent UBS, l’ex-star de la gestion de fortune chez Credit Suisse, Iqbal Khan, a été placé sous « surveillance », une opération rocambolesque qui a tout déclenché.

Le 17 septembre 2019, en fin de matinée, Iqbal Khan, ancien patron de la division internationale de gestion de fortune de Credit Suisse (CS), accompagné de son épouse, quitte son domicile dans une Mercedes AMG gris foncé.

D’un pas alerte, le couple gravit la rue jusqu’au terrain de football tout proche, où il dépose leur fils de 6 ans pour son entraînement. Ils s’arrêtent rapidement à la blanchisserie du coin avant de remonter vers la ville de Zurich, distante d’une dizaine de kilomètres.