Santé

Face au coronavirus, la Tunisie se dote d’un centre de mise en quarantaine

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 23 mars 2020 à 13h21
Des lits installés dans un centre de convention à Wuhan, en Chine, pour accueillir les personnes infectées par le coronavirus (Image d'illustration).

Des lits installés dans un centre de convention à Wuhan, en Chine, pour accueillir les personnes infectées par le coronavirus (Image d'illustration). © AP/SIPA

Un premier cas confirmé de coronavirus a été détecté lundi en Tunisie, a annoncé le ministre de la Santé.

Avant même qu’un premier cas de coronavirus ne soit recensé sur son sol, la Tunisie s’était dotée d’un centre de mise en quarantaine.

Lieu tenu secret

Les ministères (Santé, Intérieur, Défense, Tourisme et Transports) qui coordonnent le plan d’urgence ont décidé que l’emplacement de ce centre, à 200 km de Tunis, ne serait pas divulgué. Ils craignent que des habitants de la région ne protestent et ne s’en prennent à cet établissement.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte

devices

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

Accédez en illimité à l'ensemble de nos articles en vous abonnant pour seulement 1€

je m'abonne