Communication & Médias

Africa Media étend son réseau en France et sur le continent

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 04 mars 2020 à 19h50
Le saxophoniste et chanteur camerounais Manu Dibangofait partie de l’aventure.

Le saxophoniste et chanteur camerounais Manu Dibangofait partie de l’aventure. © GPS/AFRICA N1

Après deux nouvelles villes en France, et le feu vert pour émettre à Brazzaville, l’ex-Africa no 1 vise de nouvelles conquêtes.

Un an après le passage d’Africa no 1 à Africa Radio, la station panafricaine présente à Paris et à Abidjan ajoute de nouvelles fréquences à son réseau auprès de la diaspora et sur le continent.

Début février, la radio dirigée par Dominique Guihot a été autorisée à émettre par « voie hertzienne terrestre en mode numérique » dans les zones de Marseille et de Nice, en France.

Dakar et Ouagadougou en ligne de mire

En octobre 2019, la chaîne a également décroché le sésame du Conseil supérieur de la liberté de communication pour émettre à Brazzaville, en attendant Dakar et Ouagadougou, avant Douala et Yaoundé.

Alors qu’à Libreville l’ex-maison mère n’en finit pas d’expirer, Africa Media affiche une meilleure santé financière à Paris, avec 1,37 million d’euros de CA en 2018, en hausse de près de 10 %, malgré un bénéfice en retrait de 75 % à 48 200 euros.

Mis à jour le 04/03/2020 à 19h48 : C’est à Brazzaville que Africa Radio a obtenu une autorisation d’émission, et non à Libreville comme indiqué dans une version précédente de l’article.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte