Entreprises & marchés

Outsourcing : Intelcia regarde outre-Atlantique

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 03 mars 2020 à 19h01
C'est en 2006 que Karim Bernoussi commence son aventure entrepreneuriale à la tête d'Intelcia.

C'est en 2006 que Karim Bernoussi commence son aventure entrepreneuriale à la tête d'Intelcia. © Intelcia

Le groupe marocain fondé par Karim Bernoussi réfléchit à de nouvelles opportunités à l’extérieur des frontières du continent.

Le spécialiste marocain de l’externalisation fondé par Karim Bernoussi (président) et Youssef El Aoufir (directeur général) réfléchit de plus en plus à une implantation américaine, ont dévoilé récemment ses dirigeants.

Appui d’Altice

Intelcia a été racheté, à la fin de 2016, par Altice, le groupe de télécoms du magnat franco-israélien Patrick Drahi, par ailleurs natif de Casablanca. Détenteur de l’opérateur français SFR, Altice est également présent dans les services de télévision et l’accès à internet aux USA.

Le passage d’Intelcia sous la bannière d’Altice lui a déjà permis d’étendre son implantation en France et de pénétrer le marché portugais. Ses activités au Cameroun, au Sénégal et en Côte d’Ivoire  sont pilotées par Jean-Yves Kotto, tandis que celles de Madagascar et de Maurice reviennent à Gildas Bocquier. Ses revenus sont passés de 120 millions à 200 millions d’euros entre 2016 et 2018.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte