Diplomatie

Centrafrique : Bangui à couteaux tirés avec l’ONU

Des Casques bleus zambien de la Minsuca, à Birao le 18 juin 2019.

Des Casques bleus zambien de la Minsuca, à Birao le 18 juin 2019. © Photos: ONU / MINUSCA - Hervé Serefio

Le gouvernement centrafricain a réclamé à Mankeur Ndiaye, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, le départ de plusieurs cadres de la Minusca. La mission onusienne dénonce un coup monté.

Le 17 février, la ministre centrafricaine des Affaires étrangères, Sylvie Baïpo-Temon, a réclamé à Mankeur Ndiaye, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, que Zalko Bars Dimitroff, Torres Ray et José Carlos quittent le pays.

La Minusca dénonce un coup monté

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première
  • + de formats (site web, 2 applis, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte