Dossier

Cet article est issu du dossier «Bénin : un test et des promesses»

Voir tout le sommaire
Économie

Au Bénin, le climat des affaires est en cours d’amélioration

Ville de Cotonou, vue de la ville dans le centre, novembre 2017 (photo d'illustration).

Ville de Cotonou, vue de la ville dans le centre, novembre 2017 (photo d'illustration). © Jacques Torregano pour JA

Les réformes structurelles engagées par Cotonou commencent à porter leurs fruits. Classé 149e dans le dernier classement “Doing Business” de la Banque mondiale, soit une progression de quatre rang, le Bénin pourrait voir sa notation progresser davantage.

À moyen terme, les perspectives de croissance du pays sont tributaires de sa capacité à relancer l’investissement privé et à attirer les investissements directs étrangers (IDE), d’autant qu’il est prévu que plus de 60 % du Plan d’actions du gouvernement (PAG) soit financé par le secteur privé. Une plus grande participation de ce dernier passe par la poursuite des efforts engagés dans les domaines des infrastructures et de l’énergie, indispensables à l’essor des activités.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première
  • + de formats (site web, 2 applis, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte