Cinéma

« Sortilège », l’objet filmique non identifié du cinéaste tunisien Ala Eddine Slim

L’auteur revendique l’influence de Stanley Kubrick.

L’auteur revendique l’influence de Stanley Kubrick. © potemkine films

Avec son nouveau film, « Sortilège », le réalisateur Ala Eddine Slim propose un fascinant « objet filmique non identifié ».

« Il y a dans ce film des aspects que je ne comprends pas moi-même », confie le jeune cinéaste tunisien Ala Eddine Slim, qui ne cache rien du caractère très original de son long-métrage.

Sortilège, son second film après le très remarqué The Last of Us, sorti en 2016 (Lion du futur à la Mostra de Venise), ne peut en effet être comparé à aucune autre œuvre de cinéma. C’est du jamais-vu dans tous les sens du terme ; un film à la fois déroutant et fascinant, dont on a du mal à se détacher et dont on garde longtemps les images en tête.

L’histoire, pour autant qu’on puisse l’évoquer, se déroule en deux parties. Au départ, la désertion d’un soldat qu’on voit d’abord patrouillant dans la nuit avec d’autres conscrits à la recherche de jihadistes invisibles et qui obtient, après le décès de sa mère, une permission exceptionnelle dont il ne reviendra pas.

Au-delà du réel

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première
  • + de formats (site web, 2 applis, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte