Diplomatie

RDC : l’envoyé spécial des États-Unis pour les Grands Lacs hausse le ton face à Tshisekedi

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Le président congolais Félix Tshisekedi.

Le président congolais Félix Tshisekedi. © DR / Présidence RDC

L’envoyé spécial des États-Unis pour la région des Grands Lacs, J. Peter Pham, s’inquiète des résultats de la RDC en matière de lutte anticorruption.

Lors de sa rencontre avec Félix Tshisekedi, le 12 février, J. Peter Pham, l’envoyé spécial des États-Unis pour les Grands Lacs, a indiqué au président congolais que Washington était déçu des maigres résultats de son pays en matière de lutte anticorruption.

Comparaison avec l’Angola

Le diplomate a comparé la situation de la RDC avec celle de l’Angola, où des procédures ont été diligentées contre la famille dos Santos.

Selon nos informations, les États-Unis n’excluraient pas d’élaborer une nouvelle liste de sanctions.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3095_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte