Sécurité

Mali : quand Donald Trump commande un audit de la Minusma

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 12 mai 2020 à 16h27
Les Casques bleus sénégalais, lors de l’opération militaire « ORYX » dans le Centre du Mali, un plan d’urgence en soutien aux autorités maliennes pour protéger les civils., le 5 juillet 2019.

Les Casques bleus sénégalais, lors de l’opération militaire « ORYX » dans le Centre du Mali, un plan d’urgence en soutien aux autorités maliennes pour protéger les civils., le 5 juillet 2019. © MINUSMA/Gema Cortes

Une délégation du département d’État américain a mené un audit de la Minusma, début février, alors que l’administration Trump envisage de réduire le budget qu’elle alloue aux missions onusiennes.

Une délégation du département d’État, accompagnée d’officiers américains chargés du maintien de la paix, a été envoyée au Mali au début de février.

Objectif : réaliser un audit de la Minusma afin d’évaluer si Washington doit continuer à participer à son financement, Donald Trump ayant en effet décidé de diminuer la contribution américaine aux missions de maintien de la paix.

Le 13 février, cette délégation s’est rendue à Gao (Nord). Elle a rencontré Boubacar Traoré, le maire de la ville, des représentants de la société civile, ainsi que les responsables du gouvernorat de la région. Le 14, elle s’est entretenue avec Mohamed Saleh Annadif, le chef de la Minusma.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte