Diplomatie

Tunisie : l’ex-ministre des Affaires étrangères Khemaïes Jhinaoui toujours au service de son pays

Khemaïes Jhinaoui, l'ancien ministre tunisien des Affaires étrangères.

Khemaïes Jhinaoui, l'ancien ministre tunisien des Affaires étrangères. © UN Photo/Ariana Lindquist

Proche du défunt président Béji Caïd Essebsi, Khemaïes Jhinaoui a été limogé par Kaïs Saïed en octobre 2019.

À 65 ans, Khemaïes Jhinaoui profite enfin officiellement de sa retraite de diplomate, en famille et sous le soleil de Tunis. Ce n’est que temporaire, affirme toutefois l’intéressé.

Proche du défunt président Béji Caïd Essebsi, dont il fut le conseiller diplomatique (en 2015), puis le ministre des Affaires étrangères (à partir de 2016), il a été limogé par Kaïs Saïed le 29 octobre 2019, six jours seulement après la prestation de serment du nouveau chef de l’État.

Il assure, pour sa part, qu’il avait présenté, un peu plus tôt le même jour, sa démission au chef de gouvernement, en raison d’un manque de coordination avec la présidence.

La Tunisie, l’histoire d’une vie

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première
  • + de formats (site web, 2 applis, 2 newsletters)

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte