Politique économique

RDC : quand Kinshasa rêve d’entrer dans l’EAC

Les présidents des pays membres de l’East African Community, Yoweri Museveni, Uhuru Kenyatta, Jakaya Kikwete et Pierre Nkurunziza, lors du sommet États-Unis-Afrique d’août 2014.

Les présidents des pays membres de l’East African Community, Yoweri Museveni, Uhuru Kenyatta, Jakaya Kikwete et Pierre Nkurunziza, lors du sommet États-Unis-Afrique d’août 2014. © Molly Riley/AP/SIPA

Le sommet de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), qui se tiendra ce 29 février, doit permettre d’établir le calendrier en vue d’une éventuelle intégration de la RDC à l’organisation.

Repoussé à plusieurs reprises, le prochain sommet de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) doit avoir lieu ce 29 février à Dar es-Salaam, en Tanzanie. Paul Kagame passera alors la main à Uhuru Kenyatta, mais cet événement sera surtout l’occasion « d’enclencher le processus d’examen de la demande d’adhésion de Kinshasa à l’organisation », confirme le représentant d’un pays membre de la communauté est-africaine.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première
  • + de formats (site web, 2 applis, 2 newsletters)
Fermer

Je me connecte