Technologie

Le pari tech d’Hassanein Hiridjee

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 20 février 2020 à 12h01
Hassanein Hiridjee, PDG du groupe Axian (Madagascar)

Hassanein Hiridjee, PDG du groupe Axian (Madagascar) © Axian

De l’entrée dans le fonds d’investisseurs Blisce à la création de l’espace de coworking et d’incubation NextA, le conglomérat malgache Axian est à l’affût de nouveaux gisements d’innovation.

En décembre 2019, Jeune Afrique Business+ révélait l’entrée d’Axian dans le club deal (réunion d’investisseurs) Blisce. Fondée en 2014 par l’entrepreneur et philanthrope français Alexandre Mars, la société de capital-investissement Blisce est présente en Europe et aux États-Unis. Depuis sa création, elle a pris position dans des sociétés de premier plan telles que Spotify, Pinterest, Casper, Harry’s, BlaBlaCar et Bird.


>>> À lire sur Jeune Afrique Business+Axian (Hassanein Hiridjee) investit dans le fonds tech blisce


Pour Axian, l’objectif est de détecter de nouveaux gisements d’innovation en Europe et aux États-Unis et d’en faire profiter les start-up africaines. C’est également pour être informé des projets technologiques les plus prometteurs du continent qu’Axian a investi en 2018 dans le fonds Partech Africa, dirigé par Tidjane Dème et Cyril Collon. Des échanges d’informations que Hassanein Hiridjee espère voir s’intensifier à l’avenir.

NextA, un espace d’incubation inspiré de la Station F

Également annoncés publiquement, les placements effectués par le groupe dans les fonds d’investissement (Adenia, ECP, Amethis) depuis 2017 ne relèvent pas d’une simple stratégie de diversification financière, mais intègrent une approche globale des métiers et des géographies dans lesquels il est présent ou souhaite s’implanter.

En décembre 2019, six mois après son inauguration à Antananarivo, NextA, l’espace de coworking et d’incubation du groupe Axian, inspiré par la station F de Xavier Niel à Paris et les méthodes de Google, n’avait pas encore fait le plein. Sa fréquentation n’était que de 40 %, selon sa directrice, Carole L. Rakotondrainibe. « Mais nous sommes encore peu connus », précisait-elle, consciente du chemin à parcourir.

Installé sur 1 250 m2 au rez-de-chaussée de l’immeuble Tanashore, au sein de l’enceinte Futura, gérée par First Immo, le bras armé du groupe en matière d’immobilier, cet espace illustre le rôle qu’entend jouer Axian auprès des jeunes entrepreneurs malgaches. À la fin de 2019, onze start-up (apiculture, reboisement, tourisme ou BTP…) y étaient « incubées » pour trois à dix-huit mois.

NextA plaide par ailleurs pour la création d’un statut d’entrepreneur-étudiant. Avec 400 000 euros consacrés à l’aménagement et à l’équipement du lieu, l’incubateur veut optimiser son impact pour Axian et les porteurs de projets, avec des guichets pour accéder aux services de la banque BNI et du courtier IORS, deux filiales du groupe, mais aussi de l’Agence nationale de promotion des investissements. Des répliques sont déjà envisagées au Sénégal et au Togo.

 

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte