Politique

Tunisie : pourquoi Abderraouf Betbaïeb, éminence grise de Kaïs Saïed, a claqué la porte

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 11 février 2020 à 10h21
Réunion à Carthage du Conseil national de sécurité sur la crise libyenne le mardi 7 janvier 2020.

Réunion à Carthage du Conseil national de sécurité sur la crise libyenne le mardi 7 janvier 2020. © Présidence Tunisie

Abderraouf Betbaïeb, jusque-là ministre conseiller auprès de la présidence de la République, est la troisième personnalité du clan ayant conduit Kaïs Saïed à la victoire électorale à quitter le palais de Carthage.

Ministre conseiller auprès de la présidence de la République et éminence grise de Kaïs Saïed, Abderraouf Betbaïeb a démissionné le 4 février, sans en dévoiler les raisons.

Relations tendues

Selon nos sources, ses relations tendues avec Rachida Ennaifer, chargée de la communication à la présidence et qui aurait monté une cabale contre lui, ne seraient pas étrangères à cette décision.

Après Ridha el-Mekki et Tarek Bettaïeb, Betbaïeb est la troisième personnalité du clan ayant conduit Saïed à la victoire électorale à quitter le palais de Carthage.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte