Politique

Centrafrique : ce qu’Idriss Déby Itno et Michel Djotodia se sont dit à N’Djamena

Michel Djotodia (RCA), chef de la rébellion Séléka à Bangui, au quartier général de la Fomac, le 14 mars 2013. Après la prise de Bangui par la Séléka le 24 mars 2013, il s'est proclamé président de la République.   Photo de Vincent Fournier/Jeune Afrique

Michel Djotodia (RCA), chef de la rébellion Séléka à Bangui, au quartier général de la Fomac, le 14 mars 2013. Après la prise de Bangui par la Séléka le 24 mars 2013, il s'est proclamé président de la République. Photo de Vincent Fournier/Jeune Afrique © Vincent Fournier/JA

L’ancien président centrafricain Michel Djotodia a été reçu par le président tchadien Idriss Déby Itno. Les deux hommes ont notamment évoqué le cas de François Bozizé.

Après avoir rencontré Faustin-Archange Touadéra, puis quitté la Centrafrique le 13 janvier, Michel Djotodia, l’ex-président centrafricain, qui devait rentrer au Bénin, a fait un détour par le Tchad à l’invitation d’Idriss Déby Itno.

Reçu au Palais à N’Djamena

Ce dernier l’a reçu au palais présidentiel afin de discuter de la crise centrafricaine et notamment des conséquences du retour au pays d’un autre ex-chef d’État, François Bozizé.

Djotodia, qui s’est dit prêt à s’impliquer dans le processus de paix, s’est ensuite envolé pour la Corée du Sud, où il a participé au World Summit 2020, du 3 au 7 février.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte