Politique

Interpellation de Jaynet Kabila en RDC : le FCC dénonce une « provocation de trop »

Jaynet Kabila, la sœur jumelle de Joseph Kabila

Jaynet Kabila, la sœur jumelle de Joseph Kabila © Capture d'écran Youtube / Digitalcongo

Le 30 janvier, à l’aéroport de Ndjili-Kinshasa, un agent de la Direction générale de migration (DGM) a fait sortir la soeur de l’ancien président Joseph Kabila de l’avion dans lequel elle avait pris place et qui s’apprêtait à décoller pour l’Afrique du Sud.

La députée Jaynet Kabila, sœur jumelle de l’ex-président, a été soumise à un contrôle et à un interrogatoire de quelques minutes. D’autres officiers de la DGM l’ont ensuite raccompagnée à bord.

Climat apaisé avec Tshisekedi

Selon nos informations, l’agent qui a procédé à cette interpellation a été auditionné par le Conseil national de sécurité, que coordonne François Beya, le conseiller à la sécurité du président, Félix Tshisekedi.

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte