Politique

[Tribune] Caucus de l’Iowa, les leçons d’un fiasco

Par

Docteur en science politique

Le candidat démocrate à la résidentielle américaine Pete Buttigieg est arrivé en tête lors du caucus dans l'Iowa

Le candidat démocrate à la résidentielle américaine Pete Buttigieg est arrivé en tête lors du caucus dans l'Iowa © Gene J. Puskar/AP/SIPA

Le premier vote de la primaire démocrate pour la présidentielle, qui se tenait dans l’Iowa le 3 février, devait clairement départager les différents candidats à l’investiture et donner une nouvelle impulsion au parti, mais la non-publication des résultats au soir du scrutin en raison d’un problème technique a enrayé la dynamique escomptée par les démocrates.

Traditionnellement, le vainqueur de l’Iowa bénéficie de l’élan du premier caucus de la campagne.

En 2008, la victoire surprise de Barack Obama l’avait propulsé jusqu’à l’investiture démocrate.

Cette année, le chaos entourant la collecte des résultats d’un processus complexe et l’absence d’un vainqueur indiscutable n’ont pas permis aux démocrates de créer la dynamique sur laquelle ils comptaient pour battre Trump.

Joe Biden distancé

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte