Dossier

Cet article est issu du dossier «L'eco, monnaie de la discorde en Afrique de l'Ouest»

Voir tout le sommaire
Politique économique

Réforme du franc CFA : les dessous de l’annonce du 21 décembre

Conférence de presse des chefs d’État français et ivoirien, au palais présidentiel, à Abidjan, le 21 décembre 2019.

Conférence de presse des chefs d’État français et ivoirien, au palais présidentiel, à Abidjan, le 21 décembre 2019. © Ludovic MARIN/AFP

Comment Emmanuel Macron et Alassane Ouattara ont préparé, dans la plus grande discrétion, la réforme surprise du franc CFA annoncée en décembre dernier.

C’est l’effervescence des grands jours au palais présidentiel d’Abidjan, en cette fin d’après-midi du 21 décembre 2019. Dans la salle des pas perdus, les délégations ivoirienne et française attendent que le tête-à-tête entre Emmanuel Macron et Alassane Ouattara (ADO) s’achève. Leur conférence de presse va commencer d’une minute à l’autre. Une table et deux chaises sont placées devant l’estrade où les deux chefs d’État s’installeront. Romuald Wadagni et Tiémoko Meyliet Koné sont assis côte à côte.

Personne ne semble s’étonner de la présence du ministre des Finances du Bénin, également président du conseil des ministres de l’Uemoa, et du gouverneur de la BCEAO lors d’un événement censé clôturer la visite d’État du président français en Côte d’Ivoire. Briefés quelques heures plus tôt par les conseillers de l’Élysée, les journalistes français présents font partie des rares personnes mises dans le secret : ADO et Macron annonceront ce soir une importante réforme du franc CFA, préparée dans la plus grande discrétion entre Paris et Abidjan. « Je suis tombé des nues », confie le ministre de l’Économie et des Finances d’un pays ouest-africain.

Modalités et timing

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte