Société

[Tribune] Parlez-vous franlingala ?

Par

Ancien journaliste à Jeune Afrique, spécialiste de la République démocratique du Congo, de l'Afrique centrale et de l'Histoire africaine, Tshitenge Lubabu écrit régulièrement des Post-scriptum depuis son pays natal.

Une enfant dans une école de Kinshasa, le 2 novembre 2006 (photo d'illustration).

Une enfant dans une école de Kinshasa, le 2 novembre 2006 (photo d'illustration). © SCHALK VAN ZUYDAM/AP/SIPA

De plus en plus, à Kinshasa, le lingala se mélange au français. De langue nationale, il risque de devenir un sabir flou. Il est temps de protéger le lingala.

Vous le savez sans doute : le lingala est, avec le swahili, le kikongo et le tshiluba, l’une des quatre langues nationales de la RD Congo. Comme le français, la langue officielle, il est parlé quasiment sur l’ensemble du territoire.

Depuis l’époque coloniale, l’armée l’a choisi comme langue de communication. Les chanteurs l’ont également adopté à tel point que plus de 90 % de leurs chansons sont écrites en lingala. Enfin, depuis très longtemps, le lingala est devenu la langue par excellence de Kinshasa, la capitale congolaise qui, tel un aimant, attire irrésistiblement les provinciaux persuadés, à tort ou à raison, que cette ville bruyante est un eldorado.

Les kinois, meilleurs lingalaphones ?

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte