Santé

Dix choses à savoir sur le coronavirus en Afrique

January 31, 2020: This illustration reveals ultrastructural morphology exhibited by the 2019 Novel Coronavirus (2019-nCoV). Note the spikes that adorn the outer surface of the virus, which impart the look of a corona surrounding the virion, when viewed electron microscopically. This virus was identified as the cause of an outbreak of respiratory illness first detected in Wuhan, China. The illustration was created at the Centers for Disease Control and Prevention (CDC)..When: 31 Jan 2020.Credit: CDCCover Images..**Editorial use only* (Credit Image: © COVER Images via ZUMA Press)  odd oddity science tech technology health virus disease flu pandemic outbreak China Chinese .....

January 31, 2020: This illustration reveals ultrastructural morphology exhibited by the 2019 Novel Coronavirus (2019-nCoV). Note the spikes that adorn the outer surface of the virus, which impart the look of a corona surrounding the virion, when viewed electron microscopically. This virus was identified as the cause of an outbreak of respiratory illness first detected in Wuhan, China. The illustration was created at the Centers for Disease Control and Prevention (CDC)..When: 31 Jan 2020.Credit: CDCCover Images..**Editorial use only* (Credit Image: © COVER Images via ZUMA Press) odd oddity science tech technology health virus disease flu pandemic outbreak China Chinese ..... © Cover Images/ZUMA/REA

Si l’Afrique est à ce jour le seul continent épargné par le virus 2019-nCoV, beaucoup estiment qu’elle finira par être touchée à son tour, et soulignent l’impact économique de l’épidémie. Une inquiétude justifiée ?

  • Talon d’Achille

Pour l’OMS, l’urgence est d’éviter que le virus n’atteigne « les pays dont les systèmes de santé sont les plus faibles ». Sans prendre autant de précautions oratoires, les Américains qualifient l’Afrique de « talon d’Achille » et estiment que, si le virus 2019-nCoV atteint le continent, l’épidémie sera hors de contrôle.

Pour l’heure, l’Afrique est le seul continent épargné, mais les représentants locaux de l’OMS jugent « impensable » qu’elle le reste. L’aéroport de Johannesburg est considéré comme le point d’entrée le plus probable.

  • Matières premières

Depuis le début de l’épidémie, l’économie chinoise tourne au ralenti. Cela se répercute sur ses achats de matières premières, et donc sur les pays producteurs. Nigeria, Angola, Algérie, Gabon, Congo subissent une baisse du prix du pétrole de 14 %. Afrique du Sud, Guinée, Nigeria, Mauritanie ont vu le cours du minerai de fer plonger de 8 %.

Les prix de l’huile de palme et du café reculent aussi. RD Congo, Zambie et Ouganda peinent à écouler leur cuivre, tandis que le nickel malgache ou sud-africain s’entasse en attendant la réouverture des usines chinoises.

  • Transport aérien

Cet article est réservé aux abonnés

Déjà abonné ?

Accédez en illimité à Jeune Afrique Digital
Accès à tout le site web - 2 applis - 1 édition digitale - 2 newsletters

(sans engagement, résiliez à tout moment)

(payez en une fois et profitez de 2 mois offerts !)

1 minute suffit pour vous abonner à Jeune Afrique Digital !

  • + d'analyses
  • + d'informations exclusives
  • + de débats
  • + d'historique (2 ans d'archives)
  • + d'avant-première (accès 24h avant la publication)
  • + de formats (site web, 2 applis, 1 magazine digital, 2 newsletters)

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte